«

»

Août 05

Lecture commentée : Tribes – Partie 1 de 3

Tribes: We Need You to Lead Us
Seth Godin
ISBN :9781591842330
(Cliquer sur l »image pour en faire l’acquisition)

(Note : Par désir de respecter le plein sens des citations empruntées au livre, ces dernières seront citées dans leur langue originale soit l’anglais.)

Après vous avoir promis, lors de la mise en ligne de mon blogue, que mon premier article porterait sur le livre qui m’inspira à le créer, me voici enfin en mesure de vous le livrer, même si c’est avec un peu de retard. Le présent article est donc mon septième, car des événements tels que la période des fêtes et surtout le décès de mon père m’ont forcé à aborder des sujets d’un tout autre ordre avant celui-ci. Vaut donc mieux tard que jamais.

Alors, tout d’abord, qu’est-ce qu’une tribu si ce n’est que tout regroupement de gens autour d’une idée, d’un concept, d’une tâche et inévitablement autour d’un leader.  C’est ainsi que chaque groupe formel ou informel auquel vous appartenez est une tribu. Vos collègues de travail forment une tribu ralliée autour d’un objectif commun, d’un patron. Les membres de l’équipe sportive à laquelle vous appartenez forment une tribu. Les membres de mon blogue, de par le fait qu’ils ont tous comme but commun de réfléchir, forment une tribu. Vous pouvez donc faire partie de plusieurs tribus en même temps. Certaines nous sont imposées tandis que l’on choisit de se joindre à d’autres. Que nous fait donc découvrir Seth Godin par ce livre?  Tout simplement cette idée que, quoique de tous les temps, les gens ont voulu se rallier ensemble et prendre part à des collectivités, il n’a jamais été aussi facile et plus essentiel de le faire qu’aujourd’hui. Il réussit donc à nous faire prendre conscience de ce fait, tout en se servant d’exemples concrets en plus de nous permettre de mieux apprécier les moyens dont se son servit ces nouveaux leaders. Enfin, ils nous démontrent aussi qu’il importe à tous de s’impliquer, que ce soit comme membre d’une tribu ou mieux encore, comme son leader au lieu de s’en remettre à d’autres.

 Les tribus et la technologie :

Quel que soit l’organisme, notre société hiérarchique nous a appris jusqu’à récemment que seul un noyau très sélect de gens était habilité à jouer le rôle de décideur en fonction des responsabilités et des titres qu’on leur octroyait ou qu’ils s’octroyaient eux-mêmes. C’est ce qui explique que de tout temps, que ce soit les dirigeants politiques, les dirigeants d’entreprises où même les représentants du clergé toutes religions confondues, ont nous avait appris à ne s’en remettre qu’à eux, à ne pas questionner l’autorité (même lorsqu’on les savait dans le tord), et donc à subir plutôt que de s’affirmer. Cette domination élitiste n’était rendue possible que par l’inhabilité des gens à émettre leurs idées ou même à communiquer entre eux. Tout cela était vrai jusqu’à l’avènement des technologies modernes. Ainsi, l’internet et les réseaux sociaux pour ne nommer que celles-ci ont tout chambardé en fournissant les outils, à quiconque apprend à les maitriser, lui permettant de faire valoir son point de vue à qui veut bien l’entendre et même d’initier un mouvement populaire le cas échéant. Ils permettent même la création et la gestion de groupes autonomes non hiérarchisés où tous peuvent communiquer d’égal à égal. Notre monde est donc en évolution ou plutôt en révolution alors qu’il se transforme au gré des nouvelles technologies.

C’est ainsi que les rapports de forces et les lignes de communication continues à se modifier, à se simplifier tout en permettant la démocratisation de nos sociétés, de nos organismes. Cette démocratisation s’installe même dans des endroits sous régimes autoritaires ou dictatoriaux tel qu’on a pu le constater dans certains pays du monde arabe ces derniers mois. Ce blogue est donc un très bon exemple de la simplicité et de la puissance de l’internet où, de n’importe où ou je me trouve,  je suis en mesure de communiquer avec le monde entier à l’aide d’un simple ordinateur portable, accessible aux masses, à peu de frais. Fini donc le temps où l’on pouvait se consoler dans notre inaction sur le fait que de toute façon, il nous était impossible de changer quoi que ce soit. Cette échappatoire n’existe donc plus. La seule responsabilité qui est donc vôtre, c’est d’apprendre à maitriser les technologies existantes et de demeure au fait de leur évolution afin de « rester dans la parade ». (C.-à-d. Facebook, Twitter, WordPress, téléphones intelligents, tablettes, etc.…). Ainsi pourrez-vous joindre la ou les tribus qui rejoignent vos intérêts. Mieux encore, peut-être pouvez-vous créer votre propre tribu au même titre que moi je l’ai fait.

© 2011 – 2013, Jacques Dufort. Tous droits réservés.

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Chantal Ouellette

    Encore des responsabilités!!!!!

    Ce livre m’a vraiment fait réfléchir sur mes habiletés à être un leader et l’importance que revêtait le fait d’être leader, mais aussi la facilité avec laquelle on pouvait s’établir en tant que tel par le biais des médias sociaux. Ce tenir au fait des médias sociaux est un défi par contre, car tout bouge tellement vite.

    Et je pense aussi que Seth Godin nous démontre à sa façon que nous pouvons avoir de l’impact si nous le choisissons, en dehors de notre environnement immédiat. Fini le temps où l’on pouvait se faire croire que notre petit “soi” n’avait aucun impact. Il y a maintenant trop de preuves scientifiques qui prouvent le contraire. Alors mieux vaut décider d’influencer que de rester une victime et être responsable de façon consciente plutôt qu’inconsciente.

    1. Jacques Dufort

      Chantal, je suis heureux que comme moi, tu ais autant apprécié le livre. J’ose espérer que je t’ai mis en haleine et que tu attends les 2 autres parties avec impatience. Jd

  2. Bessette, Stéphane

    Je constate encore une fois que nos ligne de penser ce rejoigne et ce, de plus en plus…..Il est nécessaire pour moi de faire parti d’une tribut ou même de plusieurs tributs; ces la, le secret du cheminement personnel selon moi, j’ai appris de mes bonne expérience, mais surtout de mes mauvaise, en ne voulant plus les reproduire. Je me cherchais un livre a lire qui m’aiderais à comprendre ce que tu nous laisse comme héritage sur ce blogue…..Hé bien j’ai trouvé je lierais  » TRIBES; WE NEED YOU TO LEAD US »…..Je ne pourrais quand être gagnant….Merci Jacques pour ce temps que tu met sur ton blogue fort intéressant.

    P.S.
    Comme tu peut remarquer, je fait attention a la pesanteur de mais texte, je suis consciens de trop écrire et par le fait même de perdre les gens, qui pourrais avoir besoin de ce que je laisse comme message.

    STÉPHANE R. B.

    1. Jacques Dufort

      Stéphane, tu me vois ravi que mes articles semblent, jusqu’à présent, rejoindre tes intérêts. Que tu te donnes la peine de partager ton opinion avec tous ceux qui lisent et qui liront mon blogue m’encourage à continuer dans la même veine. Je te souhaite que la lecture de ce petit bouquin puisse t’inspirer autant que moi à prendre la place qui te revient. Bonne lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>