«

»

Fév 11

Les trois « A » d’une bonne réputation

Poster-trois-A-reputation«Comme un château de cartes, une bonne réputation se bâtit sur une base solide. Elle est ardue à construire et peut s’écrouler au moindre faux mouvement. »
Jacques Dufort

Comme je l’ai mentionné lors d’un article précédant intitulé « Je suis le pilote philosophe », j’ai maintenant l’intention, lorsqu’approprié, de me servir de la rubrique « Le pilote philosophe à la poursuite… : ». Voici donc mon tout premier article en ce sens, alors que j’explore l’importance d’avoir bonne réputation dans la poursuite de la réussite. Pour ce faire, je vous invite suite à lecture du présent article, de lire l’endos de l’affiche PDF que je vous ai concoctée. Vous y trouverez plus d’information qu’en à mon interprétation de la signification des trois « A ». Mais tout d’abord, d’où m’est venue l’idée? Voyez par vous même en lisant ce qui suit…

Lors des deux derniers étés, mon fils occupait un poste d’ambassadeur (agent touristique) pour la ville de Quinte West. Toutefois, l’été dernier, il fut licencié trois semaines avant la fin de sa période contractuelle. Comment cela se pouvait-il? N’avait-il pas les qualités requises pour l’emploi? Alexandre parait pourtant assez bien, il se présente bien et a assez d’entregent lorsqu’il le veut. Il semblait aussi savoir démontrer de l’initiative allant même jusqu’à faire des recherches sur le Web pour mieux servir les clients, même lorsque ceux-ci s’informaient sur des sujets étant hors de sa juridiction territoriale. De plus, n’était-il pas le seul employé bilingue, atout majeur alors qu’il est reconnu qu’il y a un fort achalandage de touriste unilingue francophone en provenance du Québec?

C’est alors que, tout en ne voulant pas m’ingérer dans ses affaires, j’ai tout de même ressenti que c’était mon devoir de père que de lui offrir un certain accompagnement, s’il le voulait bien entendu. Il m’a donc été possible d’échanger avec lui ce qui m’a permis d’alimenter sa réflexion quant aux événements qu’il venait de vivre.

Il semble donc qu’Alexandre avait reçu, plusieurs avertissements quant à son assiduité. Je ne sais si certaines autres facettes lui ont été reprochées, mais je sais toutefois, pour l’avoir moi-même observé, qu’il est fréquemment allé travailler sans être fraîchement rasé, portant une casquette à l’envers, le look « ado » quoi. De plus, Alexandre étant d’apparence très calme, il peut être fort à parier que, comme ça déjà été le cas dans le passé, ce calme est pu être interprété comme de la nonchalance.

C’est donc suite à nos échanges et respectant le fait qu’il est déjà rendu jeune adulte, que j’ai eu l’idée de lui préparer une affiche inspirante qu’il saurait, s’il le désire, afficher à sa résidence collégiale. Ainsi cette affiche pourrait-elle lui servir d’aide-mémoire afin qu’il demeure toujours conscient des réalités du monde « adulte » tel que je les conçois.

C’est donc avec son accord qu’il me fait plaisir de vous partager ma première affiche de réflexion en espérant que vous saurez vous en inspirer. Vous pouvez la télécharger en cliquant sur le lien suivant:

(Je vous recommande d’imprimer recto-verso afin d’avoir le descriptif du poster à l’endos et ainsi pouvoir vous y référer au besoin.)

Enfin, je te remercie Alexandre d’être si généreux. Continue le beau cheminement que tu as entrepris vers ta vie d’adulte. Tu es bien parti, il n’en reste qu’à toi à bâtir ta réputation.

Ton père qui t’aime.

© 2012 – 2015, Jacques Dufort. Tous droits réservés.

(2 commentaires)

  1. Katia Canciani

    Très intéressant ! Et puisque le message passe parfois mieux par personne interposée, je me suis permise de l’imprimer pour mes adolescentes. Cela nous fera un beau sujet de discussion à table ce soir. Merci Jacques.

    1. Jacques Dufort

      Katia, tu m’en vois ravi. Pour ma part, je l’ai imprimé recto-verso et inséré dans un protecteur plastifié. J’aurais voulu le faire laminé mais, sachant que la version que je lui ai donnée au début de l’année scolaire était loin d’être aussi peaufiné que celle-ci, j’ai décidé d’attendre. Maintenant je pourrai lui remettre « la copie officielle » de ma première affiche. Bonnes discussions avec les filles. Libre à toi de faire part de leurs réactions si le cœur t’en dit. Amitié, Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>